Ça s’est passé à Lyon un 1er novembre : la tour ferme ses portes

De la prise d’Anse par les Tard-Venus en 1394 au remplacement du journal Rhône-Alpes par Lyon Figaro en 1987, Lyon Capitale vous rappelle les événements historiques qui ont marqué les 1er novembre lyonnais au fil des siècles.

1364 : Les Tard-venus prennent Anse, et s'y installent.

1625 : Les religieuses de l'Annonciade s'installent sur les pentes de la Croix-Rousse.

1661 : Cérémonie pour l'achèvement de la construction en pierre du pont du Rhône. Distribution d'une médaille frappée pour l'occasion.

1777 : Prix fait entre l'Archevêque et le chapitre d'une part, le serrurier Joseph Jacquin d'autre part, pour la grille d'entrée de la Cour Commune.

1795 : Élections municipales à la Croix-Rousse. Joseph Goncho devient maire.

XIXe : les Trois Devoirs en congrès compagnonnique

1804 : Le Petit Séminaire fondé à Roche, puis à St Galmier, par l'abbé Recordet, s'installe à l'Argentière.

1823 : Traité entre la Ville de Lyon et la Compagnie J.-A. Bordier-Morcat, pour l'usage de réverbères à réflecteurs paraboliques pour l'éclairage des rues.

1832 : La caisse de prêts pour les chefs d'ateliers de la Fabrique entre en fonction.

1855 : Constitution de la "Compagnie générale de navigation", Breittonayer et Cie. Fusion des Compagnies : Méridionale, Générale, Aigles, Sornis et Gauthier.

1874 : Congrès compagnonnique des Trois Devoirs à Lyon. Crée la Fondation compagnonnique (qui devient en 1889 l'Union compagnonnique).

1891 : Premier numéro de "La Croix de Lyon", hebdomadaire, supplément à "La Croix" de Paris. Dernier : 2 août 1914.

1899 : Ouverture d'une École dentaire par Albéric Pont, 32 rue Vaubecour.

XXe : une ligne directe Lyon-Amsterdam

1900 : Mort d'Adolphe Ponet, journaliste ("La Comédie politique"), maître chanteur, plusieurs fois condamné. Lyon.

1902 : œuvre des Enfants à la montagne de Villeurbanne.

1905 : Ouverture de la prolongation jusqu'à Francheville le Haut, du tramway de St just à Francheville le Bas.

1913 : Le général Pouradier-Duteil est nommé gouverneur de Lyon, commandant le 14e corps.

1920 : Première exposition du groupe Ziniars.

1953 : La Tour métallique de Fourvière ferme ses portes au public. Dernier jour de visite.

1973 : Ouverture d'une résidence pour femmes seules, 137 rue Cuvier.

1976 : Ouverture, par Air-France, d'une ligne aérienne directe Lyon-Amsterdam.

1977 : Ivan Chiaverini, sous-préfet détaché auprès du Maire de Lyon comme chef de cabinet, prend ses fonctions.

1978 : Ouverture d'un vol hebdomadaire Lyon-Djeddah (Arabie), par la compagnie Air-France.

1983 : Prise d'effet de l'autorisation aux voitures de place d'emprunter les couloirs réservés aux transports en commun

1985 : Visite à Lyon du ministre des Transports (J. Auroux), au Centre régional d'information et coordination routière.

1986 : Philippe Durey, nommé Conservateur du musée des Beaux Arts en place de Madame Rocher, partie à la retraite, prend ses fonctions.

1987 : Le journal Rhône-Alpes cesse de paraître. Il est remplacé totalement par Le Figaro et Lyon Figaro.

à lire également
D’abord journaliste à Jours de France, magazine spécialisé dans l’actualité des familles royales européennes, puis sur Europe 1 où il a narré pendant plusieurs années les destinées des grands de ce monde, Stéphane Bern s’est véritablement fait connaître du grand public le 31 août 1997, sur le plateau du journal télévisé de TF1, pour évoquer la mort de la “superstar” Lady Di. Dès lors, le chroniqueur royal lyonno-luxembourgeois est propulsé sur le devant de la scène. Depuis trois ans, il est au chevet du patrimoine français en péril, après avoi été nommé “Monsieur Patrimoine” par le président de la République. Rencontre avec un “raconteur d’histoires”, “profondément attaché à Lyon”, qui publie son 42e livre Les Records de l’histoire (Albin Michel) et un cahier de vacances spécial Secrets d’Histoire.
Faire défiler vers le haut