Ça s’est passé à Lyon un 3 novembre : Herriot remplace Augagneur

De l’arrivée du duc de Milan en 1515 au contrat avec la Compagnie générale des eaux en 1986, Lyon Capitale rappelle à ses lecteurs les événements historiques qui ont marqué les 3 novembre lyonnais au fil des siècles.

1515 : Arrivée à Lyon de Maximilien Sforza, duc de Milan, hôte obligé du Roi après Marignan. Il reste quelques semaines.

1613 : Délibération de l'Aumône générale décidant d'organiser l'enfermement des pauvres et leur mise au travail. Premiers pauvres enfermés, à St Laurent, le 14 mars 1614.

1622 : Un incendie détruit la plus grande partie du couvent des Célestins.

Au XIXe siècle, des agressions contre des catholiques

1802 : Ouverture des cours du lycée départemental, dans l'ancien collège.

1810 : Le ministre de la Police ordonne au préfet du Rhône de dissoudre les confréries et les congrégations de laïcs.

1831 : Approbation par Mgr de Pins, de l'institution des Clercs de St Viateur (autorisée par ordonnance royale du 10 janvier 1830).

1840 : Un énorme incendie détruit la fabrique d'orseille de Vaise, pendant l'inondation.

1867 : Première représentation, à l'Alcazar, d'un spectacle d'acrobatie par la troupe japonaise du Taïkoun. Succès.

1875 : Un incendie détruit le théâtre de Bellecour.

1880 : Expulsion des Capucins (monument des Brotteaux et 42 montée St Barthélemy, et à Ste Foy), des dominicains (104 rue Bugeaud). Nombreuses agressions contre des catholiques dans les rues des Brotteaux (cours Morand, pont Morand, rue Bugeaud, place St Pothin, cours Vitton) ; attaque du cercle catholique de St Pothin (119 rue Duguesclin). Un mort au cours d'une rapide échauffourée.

1883 : Ouverture de l'École de chimie industrielle dans le grenier du Palais St Pierre.

1898 : Le Lycée de Lyon reçoit le nom de Lycée Ampère.

Au XXe siècle, une école de psychologie et pédagogie à l'Université de Lyon

1905 : Décret nommant le maire de Lyon, Victor Augagneur, gouverneur de Madagascar. Édouard Herriot est élu maire de Lyon, en remplacement de Victor Augagneur, démissionnaire. (30 voix, contre 22 à Arnaud).

1920 : Première exposition du groupe Ziniars.

1932 : Inauguration des nouveaux dépôts de pétrole du port Rambaud.

1945 : Décret instituant l'"École pratique de psychologie et de pédagogie" de l'Université de Lyon.

1954 : Ouverture de la ligne d'autobus 37 (St Jean-Vaugneray. Substitution au chemin de fer de Vaugneray). Création (ouverture ?) du foyer-restaurant pour personnes âgés de la Guillotière, 46 rue Montesquieu. Transféré rue Dansard en 1986.

1961 : Visite du ministre de l'Agriculture (Pisani) au marché-gare.

1971 : Destruction par la municipalité, de la chapelle de Saint-Alban de Chaussagne.

1980 : Visite à Lyon du ministre de la Santé (J. Barrot) et du Secrétaire d’État à la Santé du Mexique.

1983 : Ouverture de l'exposition "Dix ans de recherches archéologiques en Rhône-Alpes : de l'époque gauloise à la civilisation gallo-romaine".

1984 : Réunion à Lyon des "Rencontres de Lure". (Histoire et techniques de l'Imprimerie).

1986 : Le Conseil de la Communauté urbaine approuve le contrat d'affermage à la Compagnie générale des eaux (C.G.E.) de la fourniture d'eau dans la communauté. Prise d'effet au 1er janvier 1987.

à lire également
En raison du confinement, nous vous proposerons régulièrement des articles sur l'histoire de Lyon, pour voyager dans le temps. Avec un site majestueux où deux cours d’eau se rejoignent, impossible de croire qu’il n’y avait pas de Lyon avant 43 avant notre ère et la fondation de Lugdunum. La présence humaine est attestée sur ces terres dès -29000.
Faire défiler vers le haut