Ça s’est passé à Lyon : un commissaire de police tué le 24 mai 1968

De l’accueil de chefs touareg à la chambre de commerce en 1862 à la mort d’un commissaire de police, tué par un camion lancé à vide par les émeutiers, en mai 68, Lyon Capitale se remémore les événements qui ont marqué les 24 mai lyonnais au fil des siècles.

1594 : Edit et déclaration du Roi sur la réduction de la ville de Lyon en son obéissance.

1755 : Mort de Gabriel de Glatigny (fils), avocat général à la Cour des Monnaies, membre de l'Académie. (Né le 10 octobre 1690, à Lyon).

1788 : L'Intendant Terray fait d'autorité enregistrer par la Sénéchaussée l'édit du 8 mai qui la transforme en Grand Bailliage.

Des chefs touareg assistent à la séance de la Chambre de commerce

1804 : Fondation , par madame Bureaux de Puzy femme du préfet, de la société des "Jeunes Economes". Société d'enfants (filles) pour secourir enfants pauvres.

1839 : Autorisation est donnée à Françoise Buffiod d'établir une verrerie à La Guillotière. "Verrerie de la Grosse Mouche" (chemin de la Scaronne).

1846 : A St Jean, sacre de Mgr Pavy, nommé évêque d'Alger.

1862 : Des chefs touareg, conduits par M. de Polignac, assistent à la séance de la Chambre de commerce.

1869 : Élections au corps législatif. Élus : Raspail, Bancel, Laurent Descours, Terme, Perras (élu au ballottage, le 7 juin).

1871 : Mort de l'abbé Gaspard Deguessy, curé de la Madeleine, à Paris, fusillé à la prison de La Roquette parmi les otages de la Commune. (Né à Lyon Nord, le 16 septembre 1796).

1872 : Procès de Louis Andrieux, procureur de la République, contre Jean Joseph Adolphe Posset, directeur de "La Comédie Politique", pour diffamation (article sur son rôle en septembre 1870). Posset condamné. Cour d'assises.

1889 : Mgr Foulon Joseph, archevêque de Lyon, est élevé au cardinalat, au titre de St Eusèbe.

1891 : Mort du peintre Pierre Bonirote. Orliénas. (Né à Lyon, le 6 avril 1811). Inhumé à La Guillotière.

Mai 68 : Un commissaire de police est tué par un camion lancé à vide par les émeutiers

1903 : Fondation de la Mutualité maternelle du Rhône, par l'Union mutualiste du Rhône. (Procurer 4 semaines de repos aux femmes en couches).

1905 : Grève des gardiens de la paix.

1914 : Séjour à Lyon du président de la République ( Raymond Poincaré). Le 24, visite l'Exposition, et inaugure le Palais de la mutualité.

1925 : Inauguration du monument aux morts des soldats italiens tombés en terre française.

1935 : Mort du poète Francis Norgelet. Paris. (Né à Beaujeu). Inhumé à Beaujeu (cimetière des Etoux).

1946 : Visite à Lyon du ministre des Affaires étrangères (G. Bidault). Conférence à la bourse du Travail (réunion M.R.P.).

1952 : Ordonnance archiépiscopale érigeant la paroisse Sainte-Marie de la Guillotière, et nommant curé l'abbé de Pazanan, qui prend ses fonctions le 1er juin.

1953 : Mort de Jean-Lucien-Eugène Martin-Witkowski, directeur des grands concerts. Lyon 7e. (Né à Vouziers, Ardennes, le 23 mai 1895). Inhumé à Paladru (Isère).

1954 : Inauguration d'un buste du P. Audin, par Dumas, dans l'Ecole d'orientation Professionnelle du Prado, 39 rue de l'Université.

1968 : Dans la soirée, manifestation dans le centre, émeute place des Cordeliers. Un commissaire de police est tué par un camion lancé à vide par les émeutiers.

1972 : Mort d'Henri Hermann, ancien doyen de la Faculté de Médecine (1943-1963). (Né à Lunéville, Meurthe et Moselle, le 19 décembre 1892). Inhumé à Saulxures-les-Vannes (Meurthe et Moselle).

1978 : "Semaine pour Israël", à l'occasion du 30e anniversaire de la fondation de l'Etat d'Israël. Le 22, ouverture par l'Ambassadeur, M. Gazit.

1978 : Tenue à Lyon du premier "Forum de l'Exportation".

1982 : Mort du docteur Pierre Wertheimer, ancien chirurgien des Hôpitaux. Lyon 6e. (Né le 23 juillet 1892, à Lyon 3e). Incinéré et inhumé à la Guillotière (nouv.), Terre-plein du Crématoire.

1985 : Visite du ministre de l'intérieur (P. Joxe), au congrès des commissaires de police, à Dardilly.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.
à lire également
Ville frontière, ville carrefour, Lyon n’a jamais été épargné par les épidémies pendant plus de 2000 ans. Pourtant la ville a toujours su lutter contre les maladies, parvenant même à éviter certaines épidémies aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Faire défiler vers le haut