Gontard!

Concerts : en janvier à Lyon fais ce qu’il te Play

En attendant que le calendrier se remplisse ailleurs, l’amateur lyonnais de musique “de jeunes” n’a que le festival Plug & Play à se mettre dans l’oreille. Mais l’affiche concoctée par le Kraspek Myzik pour sa 6e édition est encore riche et plus qu’éclectique. Aperçu.

Gontard! © DR

Gontard !

Au mois de janvier, les programmateurs et les salles de concert programmant la musique de jeunes se renvoient indéfiniment la politesse comme s’il s’agissait de ne pas être le premier à mettre un terme à une trêve des confiseurs qui, de mi-décembre à fin janvier, anesthésie littéralement l’actualité musicale vivante. Oui, comme tout un chacun, le fan de rock digère, hésitant entre reprendre un citrate de bétaïne ou une seconde part de galette à la frangipane.

Heureusement, il y a le Kraspek Myzik, toute petite maison en Pentes, qui chaque année brise la glace, déconfit les âmes et rebranche les esgourdes en dégainant le premier et très tôt avec son désormais classique festival Plug & Play – qui en plus s’étale sur quasi tout le mois de janvier.

Le Kraspek défriche, titille, déterre…

Le groupe Brice et sa pute © DR

Le groupe Brice et sa pute.

Oh, c’est sûr, pour apprécier la chose, il faut être un peu plus (ou un peu moins, tout dépend comment on se place) que fan de Calogero ou Kendji Girac. Il faut aimer se balader avec une frontale dans les méandres des webzines musicaux ou les profondeurs des catalogues de label indés de chez indé (AB Records représentés par l’aqua-popeuse Kcidy et Sierra Manhattan, lyonnais eux aussi) ; gratouiller du néo-psyché acoustique (Sonars) ; titiller du cabaret punk SM lyonnais (Brice et sa Pute, à mettre en cages, ce qu’ils font d’ailleurs eux-mêmes) ; défricher du (on cite) “stoner pseudo math-rock déluré” (Carton, plein d’ailleurs, et Sliding Words qui feraient donc à la note près très exactement le même genre de musique ?) ou de la, soyons fous, “Furie stellaire internationale” ; compter fleurette à la pop poétique et masquée de Gontard !, ex-moitié des ex-frères Nubuck ! from Valence, ou encore déterrer la pop interterrestre d’Antiquarks (qui seront un peu les stars de l’édition).

Beaucoup de Lyonnais, quelques étrangers, une poignée de voisins et néanmoins amis, des genres en pagaille (c’est tellement éclectique qu’il y aura même du reggae world avec Alpha Petulay et Sir Jean) qui parfois n’existent même pas...

On vous le dit, le meilleur moyen d’entrer rapidement dans l’année musicale, c’est de plain pied par la porte du Kraspek, fût-ce la tronche encore un peu en biais.

Plug & Play #6 – Du 9 au 29 janvier, au Kraspek Myzik.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut