Koroll Germaine Acogny

Découvrir le meilleur de la danse, le temps d’un week-end !

La Maison de la danse accueille pour la première fois “Danse en amateur et répertoire”, un événement national qui permet au grand public de découvrir des pièces majeures de l’histoire de la danse. Toutes interprétées par des amateurs venus de douze régions de France !

Depuis huit ans, à l’initiative du ministère de la Culture et avec le Centre national de la danse, le projet “Danse en amateur et répertoire” permet à des groupes amateurs de toute la France de travailler l’extrait d’une pièce de répertoire, transmis pour certaines par les chorégraphes eux-mêmes ou par des danseurs professionnels.

Portés par une structure culturelle, associative ou universitaire, ces groupes doivent avoir au moins deux ans d’une pratique de danse, quel que soit le style, et intégrer un parcours de découvertes chorégraphiques durant l’année de travail. Ce parcours commence par la pièce choisie, son contexte historique et artistique et s’étend jusqu’à l’œuvre globale du chorégraphe. En parallèle, ils appréhendent l’histoire de la danse au-travers d’expositions, de conférences spécialisées, de spectacles, de films de danse. Au final, ils se produisent sur le plateau d’un théâtre dans de véritables conditions professionnelles.

Inventer – par la pédagogie – un nouveau rapport aux œuvres et faire en sorte que ces pratiques perpétuent la mémoire de la danse, telle pourrait être la définition de ce projet d’envergure qui bien sûr entre dans la logique du projet chorégraphique de Dominique Hervieu, directrice de la Maison de la danse.

Pas n’importe quels chorégraphes !

Le programme présenté est d’une grande richesse et on comprend très vite qu’il n’a pas été conçu au hasard, car les chorégraphes choisis ont tous marqué l’histoire de la danse, soit avec une œuvre phare, soit par leur personnalité ou une vision particulière de la danse.

On retrouve Assaï de Dominique Bagouet, l’une des plus grandes pièces de la danse contemporaine, la merveilleuse et élégante Danse des éventails d’Andy Degroat, la maîtrise du jeu et de l’humour chorégraphique de Denis Plassard avec Débatailles, la beauté classique de Marie-Claude Pietragalla, Ulysse, le chef-d’œuvre de Jean-Claude Gallotta, ainsi que deux pionnières de la danse du XXe siècle : Germaine Acogny, qui en Afrique contribua à développer la danse contemporaine, et Hanya Holm, figure centrale de la modern-dance américaine….

Bien d’autres encore sont à revoir ou découvrir ! On se réjouit d’avance de savourer la manière dont cette jeune génération de danseurs amateurs – qui sont les spectateurs d’aujourd’hui et de demain – se sera approprié ces pièces, démontrant ainsi leur capacité à intégrer dans leur univers celui d’un artiste qui a laissé des traces.

Danse en amateur et répertoire – Samedi 31 mai et dimanche 1er juin, à la Maison de la danse.
Attention : 3 programmes différents sur les deux jours. Entrée libre.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut