Bailliart Pinçon-Charlot "Violence des riches"
© Nam Art

Théâtre : Bailliart s’attaque à La Violence des riches

À l’origine de ce spectacle, un livre des sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, qui seront présents ce vendredi à Vénissieux.

Ce vendredi 13 devrait porter chance aux spectateurs désireux de passer un heureux moment de théâtre également porteur de réflexion. À l’affiche du théâtre de Vénissieux, mis en scène par Guillaume Bailliart (dont on n’a pas oublié le Merlin, ni l’incroyable Tartuffe), ils trouveront La Violence des riches. Soit un spectacle coup de poing inspiré par les travaux de deux sociologues militants, Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon. Dans leur essai éponyme, ils dénoncent une violence sociale inouïe, savamment orchestrée par les plus riches. Qui sera donc re-présentée ici par la compagnie “Vaguement compétitifs”…

La Violence des riches
Vendredi 13 octobre à 20h, au théâtre de Vénissieux
–> La petite histoire : échange avec les sociologues pour mettre en perspective le spectacle – Entrée libre dans la limite des places disponibles
–> Bord de scène : rencontre avec l’équipe et les sociologues à l’issue de la représentation

à lire également
Nine De Montal et Vincent Garanger dans “La Musica deuxième” de Marguerite Duras – Mise en scène Philippe Baronnet © Victor Tonelli
Deux jeunes metteurs en scène formés à l’Ensatt se confrontent cette saison à l’écriture théâtrale de Marguerite Duras. Louise Vignaud avec Agatha, présenté au TNP à partir du 4 février, et Philippe Baronnet avec La Musica deuxième programmé à la Renaissance fin mars.
Faire défiler vers le haut