Arestrup : “On a tous en nous toute la barbarie du monde”

Vincent Raymond a rencontré Niels Arestrup. Le comédien (césar du Meilleur Acteur dans un second rôle pour Un prophète de Jacques Audiard) est à l’affiche de 96 heures*, un thriller réalisé par Frédéric Schœndœrffer.

Niels Arestrup revient ici sur son parcours et surtout sur le métier d’acteur. Réalisateur du film Le Candidat (2006, avec Yvan Attal), qu’il a aussi écrit, Niels Arestrup fait un long parallèle entre ce métier qu’il exerce depuis quarante-cinq ans et le “Grand Guignol” de la politique. Pas du tout anecdotique, son analyse est profonde, comme d’ailleurs chacune de ses réponses lors de cet entretien.

 

* 96 heures, de Frédéric Schœndœrffer, avec Gérard Lanvin, Sylvie Testud, Laura Smet et Slimane Dazi. En salles depuis le 23 avril.
Faire défiler vers le haut