Ali Bader Campagne Russie
Ali Bader et le tableau qui l’a inspiré

Assises du roman : le programme de mercredi

La semaine d’AIR continue. À ne pas manquer ce mercredi 21 mai : un rendez-vous littéraire au musée et un débat sur les relations réalité/fiction.

Quand la littérature s’invite au musée

Le musée des Beaux-Arts s’ouvre au papier et à la plume. Il accueille dans le cadre des Assises Ali Bader. L’écrivain irakien lira au public un texte inédit, écrit à partir d’une œuvre choisie dans les collections du musée. L’œuvre en question est l’Épisode de la campagne de Russie, de Nicolas-Toussaint Charlet (reproduction ci-dessus).

Entre réalité et fiction

Après avoir discuté biographie lundi, les écrivains se demanderont quelle est la frontière, en littérature, entre la réalité et la fiction. Alfred Musset brouille les pistes, lui qui écrivait : “Tout le réel n’est pour moi qu’une fiction.”

C’est en partant de cette interrogation que débattront sous la verrière des Subsistances trois écrivains d’horizons éloignés. La Biélorusse Svetlana Alexievitch, documentariste et journaliste qui a présenté les facettes les plus sombres de l’ex-URSS, sera aux côtés d’Éric Vuillard, écrivain et cinéaste (né à Lyon) auteur de La Bataille d’Occident et Congo. Le Chinois Liu Zhenyun complète le trio ; on le connaît notamment pour son roman Le Portable, adapté au cinéma sous le titre Le Téléphone mobile (réalisation Feng Xiaogang) en 2003.

Ali Bader, lecture au musée – 2 séances entre 12h et 14h, au musée des Beaux-Arts, place des Terreaux. Gratuit, sur réservation.
Table ronde “Quand la réalité raconte des histoires” – à 21h, aux Subsistances, 8 bis quai St-Vincent, Lyon 1er (90 min/6€).

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut