© Antoine Giner-Belmonte
© Antoine Giner-Belmonte
Article payant

BD : Peur blanche, un rêve préhistorique lyonnais

Les fouilles archéologiques, comme celles que l’on peut voir à Lyon chaque fois que l’on creuse un peu, à Vaise en particulier, sont propices à l’imagination. Antoine Giner-Belmonte n’en manque pas. Ceci est donc une très libre interprétation de la préhistoire lyonnaise à partir des fouilles (réelles).

L’AUTEUR Les lecteurs de Lyon Capitale l’ont découvert dans le volume 2 d’Histoire(s) de Lyon, où il redonnait vie à Lyon à l’époque médiévale. Mais c’est une rencontre avec Christian Rossi, alors qu’il dédicaçait cet album collectif à Lyon BD, qui a été un déclic : l’auteur de W.E.S.T l’a invité dans son atelier, distillant des conseils qui lui ont permis de se lancer dans son premier album solo, Les Maîtres de WhitePlain, une aventure en deux tomes dans la Louisiane ségrégationniste. Désormais “à l’aise avec les chevaux, l’univers et l’époque”, il travaille sur “un western initiatique à la Dead Man de Jim Jarmusch”, avec Géraldine Bindi, scénariste du Cœur des Amazones. Quand Lyon Capitale lui a proposé la période de son choix, il a voulu changer d’univers et “faire du Rahan”. Il a trouvé les éléments historiques pour le justifier. LA BD (pour lire la suite, cliquer sur l’image)

Il vous reste 0 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Septième art, le cinéma reste un "petit jeune" lorsqu'on le compare à la peinture, le théâtre ou la sculpture. Le 13 février 1895, il y a 125 ans, les frères Lumière déposent le brevet du cinéma, mais l'ont-il inventé ? Remise à plat.
Faire défiler vers le haut