Carte de séjour pour Rachid Taha

Un an avant la "Marche des beurs" qui traverse le pays et monte à Paris pour revendiquer la place de la seconde génération d'immigrés, nés en France. Carte de séjour secoue les ondes, en 1986, avec la reprise d'une chanson de Charles Trenet, Douce France, en version raï. Le groupe se sépare en 1989. Rachid Taha continue une carrière solo. Dans les années 2000, son album Diwan était un hommage aux classiques du répertoire oriental, mâtiné de raï et de rock. Avec Diwan 2, nouvel opus, il revisite les standards de la chanson populaire arabe des années 50-60.

Rachid Taha, en concert le 26 octobre à 20h30 au centre culturel Théo Argence, place Ferdinand Buisson à Saint-Priest. 04 78 20 79 37 ou www.ville-saint-priest.fr

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut