Célestine

Elle lui permettra, par l'emprise qu'elle exerce, de parvenir à ses fins alors qu'autour, valets et servantes s'agitent, se déchirent, s'allient au gré des désirs et des conflits d'intérêt. Et tout cela finira mal.

Entre vidéo, musique et théâtre, Françoise Coupat, Michel Hermon, David Bursztein et leurs acolytes redonnent vie à un texte qui tourne la page de l'archaïsme moyenâgeux et ouvre celle du roman moderne. Un siècle avant Don Quichotte, et plus de trente ans avant Rabelais.

La Célestine, du 28 novembre au 7 décembre, Théâtre de la Croix-Rousse.
www.croix-rousse.com ou 04 72 07 49 50.

à lire également
Nine De Montal et Vincent Garanger dans “La Musica deuxième” de Marguerite Duras – Mise en scène Philippe Baronnet © Victor Tonelli
Deux jeunes metteurs en scène formés à l’Ensatt se confrontent cette saison à l’écriture théâtrale de Marguerite Duras. Louise Vignaud avec Agatha, présenté au TNP à partir du 4 février, et Philippe Baronnet avec La Musica deuxième programmé à la Renaissance fin mars.
Faire défiler vers le haut