Obsession De Palma
© Columbia Pictures

Cinéma : Nous avons tous une Obsession

Après les Fraises sauvages d'Ingmar Bergman, c'est au tour de Brian De Palma de revenir sur les écrans de l'agglomération lyonnaise, avec l'un de ses plus grands films : Obsession.

Réalisé en 1976, Obsession fait partie des films ''cultes'' du réalisateur américain. Ce thriller s'inspire à la fois de Sueurs froides (1958) d'Alfred Hitchcock (principale référence pour De Palma) et de Fin d'automne (1960) de Yasujiro Ozu.

Le cinéaste de Phantom of the Paradise, Carrie au bal du diable et Scarface, signe là un film emblématique du Nouvel Hollywood.

L'histoire est la suivante : Michael Courtland, riche promoteur immobilier, vit avec sa femme Elizabeth et leurs deux filles à la Nouvelle-Orléans. Un soir, elles sont kidnappées par des ravisseurs qui réclament une rançon. Après l'échec de l'opération de police visant à les récupérer, ceux-ci s'enfuient avec les deux fillettes. Dans leur fuite, ils provoquent un accident de voiture où tous périssent. 16 ans après, alors que Courtland ne s'est toujours pas remis de la mort de ses deux enfants, il fait la rencontre d'une jeune femme, Sandra Portinari, qui ressemble étrangement à Elizabeth. Après leur mariage, elle se fait à son tour kidnapper...

Le film sera diffusé dès ce dimanche 25 au Comœdia, à 18h.

Obsession est programmé dans le cadre de CinéCollection organisé avec le Grac et qui propose, chaque mois, un classique du cinéma sur les écrans d'un réseau de salles partenaires.
Pour retrouver toutes les séances d'Obsession, c'est ici.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut