Concert rock à Lyon : Mendelson, seuls au sommet

C’est un monument du rock indé à la française qui tire sa révérence pour ce qui sera sûrement son dernier concert lyonnais.

Le groupe mené par Pascal Bouaziz depuis près de 25 ans vient en effet de sortir le poignant et bien nommé Le Dernier album, son testament discographique.

Nous voilà donc orphelins d’un des fers de lance du mythique et feu label nantais Lithium (Diabologum, Dominique A, Françoiz Breut, Jérôme Minière...) où l’on chantait le mal de vivre et la colère rentrée comme personne.

De Mendelson, Bouaziz a fait au fil des années un véhicule poétique et politique qui n’a guère d’équivalent sur la forme (son triple album auquel le groupe donne son nom de 2013, comprenant notamment un morceau de près d’une heure, son disque d’adaptation de standards anglo-saxon baptisé Sciences Politiques) comme sur le fond (un regard acéré et sans concession aucune, un refus consommé du moindre compromis).

Le groupe qui chantait jadis Je ne veux pas mourir met donc fin à ses jours. Les obsèques lyonnaises risquent d’être une belle fête.


Mendelson – Le vendredi 11 mars à l’Opéra Underground, Lyon 1er


Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut