© Marcel Tessier-Caune

Concert au Transbordeur : The Limiñanas, en version techno/électro

On connaît l’amour de Lionel et Marie Limiñanas pour les collaborations et les jeux collectifs. Leurs récents albums et projets (comme le vrai-faux groupe l’Épée) l’ont montré, qui ont conduit à des mariages, plutôt fidèles, avec des figures telles qu’Emmanuelle Seigner, Anton Newcombe (Brian Jonestown Massacre), Bertrand Belin, Peter Hook ou Étienne Daho.

On ignorait en revanche que le garage psyché des Limiñanas fût susceptible d’aller se frotter à un Laurent Garnier et donc à un dispositif techno/électro.

C’est pourtant chose faite avec De Película, où, pour le coup, les psychédélismes des genres respectifs des protagonistes se marient avec une vraie subtilité – et non sous forme de riffs simplement rehaussés de boum boum synthétique.

Pour le coup, la chose est un coup de maître(s). Que le groupe vient même défendre sur scène avec son groupe habituel – mais sans Garnier, excusé. Une vraie curiosité.


The Limiñanas – Le mercredi 30 mars au Transbordeur, Villeurbanne


 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut