De nouveaux talents lyonnais nominés aux Césars

Pour le meilleur court-métrage d’animation, les nominés sont... d’anciens étudiants de l’école Émile-Cohl.

Les talents de la région lyonnaise seront bien représentés à la cérémonie des Césars, le 26 février prochain. Aux côtés de Sorial Zeroual, Givordine nominée dans la catégorie Meilleure Actrice, figureront deux autres artistes formés dans la capitale des Gaules.

Sur les quatre films d'animation en compétition cette année, deux ont en effet été réalisés ou dirigés par d'anciens étudiants de l’école Emile-Cohl. L'école lyonnaise s'est montrée "fière" du travail réalisé par Ludivine Berthouloux et Benoît Chieux.

Représenter une mémoire collective presque inexistante

Sous tes doigts raconte l'histoire des oubliés de la guerre d'Indochine. C'est grâce à la musique plutôt qu'aux mots que la journaliste Marie-Christine Courtès passe de la grande histoire à l’histoire intime d’une famille de rapatriés. Ludivine Berthouloux, jeune directrice artistique du projet, est remarquée pour son travail à l'aquarelle sur les décors. Déjà récompensé par un prix de la Liberté au Festival du film court de Villeurbanne, Sous tes doigts pourrait faire sensation aux Césars 2016.

Tigres à la Queue leu leu : des idées pour les mères exaspérées ?

Benoît Chieux a lui aussi été étudiant à Lyon. Il est sélectionné pour la réalisation du court-métrage Tigres à la queue leu leu. Ses dessins racontent l'histoire d'un jeune garçon des plus paresseux dont la mère, exténuée, va déborder d'imagination, d'inventivité et de persévérance pour faire changer les choses.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut