Robot Blanca Li
© Laurent Philippe

Des robots et des hommes à la Maison de la danse

Blanca Li invite Nao le petit robot dans son univers chorégraphique flamboyant.

Accueillie par un public très enthousiaste lors de ses tournées, la chorégraphe andalouse touche-à-tout Blanca Li envahit la scène avec des robots. Son but : poser, sur le mode ludique, la question de notre rapport à la machine au sein d’une société qui se déshumanise ou au contraire qui peut être capable d’inventer, de créer.

Quand Nao danse…

L’histoire commence avec l’entrée sur scène de Nao, petit robot humanoïde inventé par des Français, qui est actuellement le plus utilisé dans le monde de la recherche et de l’éducation. Il parle, voit, marche, danse, attrape des objets, communique avec ses copains et avec le réseau... Malgré sa timidité, il s’intègre rapidement au groupe pour danser avec des humains ou d’autres robots, sur fond d’interactions musicales et électroniques.

Trois ans de programmation ont été nécessaires pour donner vie à ces personnages, que la chorégraphe utilise pour inventer une gestuelle à l’image de son univers artistique flamboyant, un peu déjanté, qui mêle tous les styles de danse !

Robot ! de Blanca Li – Du 14 au 21 mars (relâche le 19), à la Maison de la danse, Lyon 8e.
Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut