Festival de Fourvière : bilan en ode aux intermittents

142 000, c'est le nombre de visiteurs qui ont assisté à un spectacle des nuits de Fourvière cette saison. Et ce n'était pas gagné d'avance, écrivent en substance les attachés de presse du festival qui ont dressé le bilan samedi, au soir de la dernière représentation.

Les organisateurs rappellent que l'édition 2014 du festival s'est ouverte "dans le contexte incertain et tempétueux induit par la renégociation du protocole d’indemnisation des annexes 8 et 10 de l’assurance chômage". Et que pourtant, la moitié d'intermittents sur le total des plus de 400 salariés du festival a "choisi de faire vivre le festival en informant le public à la faveur de prises de paroles quotidiennes et en organisant un concert de soutien le 19 juillet au Grand théâtre". mais sans jamais annuler aucun spectacle.

"Tenir les scènes ouvertes dans ces théâtres antiques où se croisent depuis bientôt 70 ans tous les arts de la scène (théâtre, opéra, danse, musique, cirque, marionnettes...) a permis de préserver l’économie du festival reposant à près de 70 % sur des recettes propres" se félicitent les organisateurs.

Edition dédiée à Bobby Womack

Pour finir, ils dédient l'édition 2014 à Bobby Womack qui s’est éteint dans son sommeil le 27 juin à l’âge de 70 ans. "Bobby Womack, le colosse au cœur tendre, donnait le la de cette édition 2014. Nous l’attendions mercredi 23 juillet. Ce devait être l’occasion de fêter sur scène le parcours d’un inspiré qui a épousé avec passion les plus belles et folles inventions musicales de son temps. L’un de ses morceaux, California Dreamin’, berçait notre teaser de saison. Mais le destin en a hélas décidé autrement".

En 2015, les Nuits de Fourvière fêteront 70 ans de spectacles dans les théâtres antiques.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut