Fête de la musique, à Lyon
@Muriel Chaulet – Ville de Lyon

Fête de la musique : "un boulevard musical" de cinq kilomètres entre Lyon et Villeurbanne

A l’occasion des 40 ans de la Fête de la musique, cinq kilomètres de rues seront coupés de la circulation entre Lyon et Villeurbanne (soit le tracé de la ligne du métro A).

La Fête de la musique célèbre ses 40 ans le 21 juin prochain. Coup de chance, hasard, Villeurbanne est la capitale de la culture cette année. Ne voulant pas laisser passer cet alignement des temps et des planètes, les villes de Lyon et de Villeurbanne ont mis en place une collaboration inédite pour célébrer le solstice d’été du 21 juin.

Réunis à Villeurbanne, le maire de Lyon (EELV), Grégory Doucet, et le maire de Villeurbanne Cédric Van Styvandael (PS) ont présenté le programme commun des deux villes. Sur un ton complice et s’échangeant réciproquement des compliments, les deux édiles ont parlé d’une fête de la musique "extraordinaire". La collaboration prolonge une "amitié et un travail commun" de longue date entre les deux mairies.

Fête de la musique, à Lyon
© Brice Robert (Fête de la musique 2019)

"Ça va être un évènement exceptionnel. C’est la première fois que nos deux villes s’associent pour un tel événement, un événement festif et culturel d’ampleur."
Grégory Doucet, maire écologiste de Lyon


C’est en effet la première fois que les deux villes composent ensemble pour les fêtes de la musique. Après deux ans de Covid, le maire de Lyon a expliqué que c’était la première fête de la musique qu’il avait la possibilité de préparer pleinement. Les circonstances s’accumulent pour faire de cette fête de la musique un évènement "extraordinaire", selon le mot qu’a martelé le maire de Lyon en conférence de presse.

Un "boulevard musical"  de 5 kilomètres

L’évènement phare de cette collaboration est la création d’un parcours de cinq kilomètres entièrement piéton. Il va s’étendre de la place des Terreaux jusqu’à la porte de Cusset à Villeurbanne – "soit le tracé de la ligne de métro A". Sur ce boulevard seront étendus des tables où les Lyonnais et Villeurbannais pourront s’assoir et manger.

Tout le long du parcours seront prévues des scènes avec des concerts de tout styles de musique. Sept places sont réservées à Villeurbanne pour des concerts. A Lyon, on verra également quinze espaces prévus, dont la place des Terreaux où le Conservatoire de Lyon fêtera ses 150 ans.

Afiche de la Fête de la musique de 1982
Crédit : Ministère de la Culture

En parallèle de ces scènes, les amateurs de musique seront invités à jouer comme bon leur semble sur la continuité du parcours. Le maire de Villeurbanne l’a rappelé : en 1982, les affiches de la Fête de la musique jouaient sur le mot "fête" en le remplaçant par l'homonyme "faites". L’objectif est de laisser l’espace public aux amateurs pour qu’il s’en saisisse afin de fêter le solstice de l’été.

Le conservatoire de Lyon et l’Ecole nationale de musique (ENM) de Villeurbanne seront mis à l’honneur lors de cette célébration. Moment de rassemblement, le 21 juin sera l’occasion de célébrer tous les genres de musique, du classique à la musique latine.

Jack Lang en guest-star à Villeurbanne 

Le 21 juin 1982, Jack Lang, anxieux ne savait si son pari d’offrir la place publique aux amateurs de musique allait être un succès. 40 ans plus tard, Cédric Van Styvandael confessait avoir la même appréghension. La fête est devenue un évènement mondial, reproduit dans une centaine de pays. En France, elle réunit annuellement plus de 10 millions de personne le premier jour de l’été.

Pour les 40 ans, Jack Lang sera présent l’après midi à Villeurbanne pour souffler un gâteau de 40 bougies. Cela aura lieu en bas des Gratte-Ciel, après un chant de plus de 1000 enfants prévu et coordonné par l’ENM de Villeurbanne.


"L’esprit fête de la musique d’il y a 40 ans sera respecté et, plus que ça, même magnifié. On veut en faire un évènement exceptionnel."
Cedric Van Styvandael


Si Grégory Doucet a regretté que Jack Lang retourne, pour la soirée, à Paris, le maire de Villeurbanne a préféré adopter une vision optimiste en expliquant que c’est Jack Lang lui-même qui avait souhaité venir. Cet évènement permet, de par la culture, à la région lyonnaise de s’affirmer dans l’espace français.

Il a également remarqué un effort de la ministre Roselyne Bachelot dans le développement des politiques culturelles des territoires : "nous saluons l’effort, parce que je crois que ça dépasse les clivages politiques que de se dire qu’il y a besoin d’un rééquilibrage des politiques culturelles entre les territoires et une forme hypercentralisée des politiques culturelles »

L'enjeu de sécurité 

L’organisation d’un tel évènement ne se fait pas sans prise en compte des enjeux de sécurité, d’autant plus avec les inquiétudes engendrées par les piqûres sauvages (lire iciici et ici). Pour assurer la sécurité, la mairie de Lyon a travaillé avec la préfecture du Rhône pour mobiliser 200 agents de sécurité, selon les propos du maire de Lyon.

Pratique :

Le programme complet de la 40e édition de la Fête de la musique est disponible sur le site de la vVille Lyon

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut