Havard boycotte l'inauguration du musée des Confluences

L'ancien candidat à la mairie de Lyon ne sera pas de la fête ce soir, pour l'inauguration du musée des Confluences. Il dénonce "la folie dépensière et déraisonnable de certains".

Après Denis Broliquier, c'est au tour de Michel Havard d'annoncer qu'il boycotte l'inauguration du musée des Confluences, ce vendredi soir.

L'ancien candidat à la mairie de Lyon dénonce une facture "colossale" pour le contribuable lyonnais et des coûts de fonctionnement et de maintenance encore "largement incertains".

"La folie dépensière et déraisonnable de certains doit cesser et ne peut être cautionnée, poursuit le président du groupe UMP et apparentés au conseil municipal. C'est pour dénoncer cela que je ne participerai pas à l'inauguration de ce soir."

La conseillère municipale du 6e arrondissement, Elisabeth Balas, a elle-aussi annoncé qu'elle serait absente ce vendredi soir.

à lire également
La nouvelle exposition du musée des Confluences s’ouvre au grand public en fin de semaine, le 7 février. Elle restera jusqu’au 6 décembre. Dents, os, cornes… « Traces du vivant » raconte l’histoire des animaux, mais aussi des humains au travers de ces vestiges.
Faire défiler vers le haut