La Région veut baisser la subvention à la Maison d'Izieu de 40.000 €

L'opposition déplore l'image renvoyée par cette décision et dénonce l'absence d'explications. La maison d'Izieu confie néanmoins comprendre cette coupe budgétaire.

A la tête de la commission Culture de la Région, l'élue Les Républicains Marlène Mounier veut réduire les dépenses. Un document du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes prévoit d'allouer à la Maison d'Izieu une subvention de 200.000 euros, contre 240.000 l'an dernier. Une coupe de 17 % alors que le budget prévisionnel pour l'année 2016, lui, reste sensiblement le même (1.054.340 euros, soit une hausse de 1957 euros par rapport à 2015) et que les subventions des autres partenaires ne bougent quasiment pas. Les élus régionaux disposent encore d'une petite semaine pour demander une révision, le montant de la subvention allouée devant être validé devant la prochaine commission permanente de la Région, jeudi prochain, le 26 mai.

"Un symbole fort"

Pour l'heure cette volonté d'amputer de 40.000 euros la subvention allouée à un lieu de Mémoire de la Shoah passe mal dans l'opposition. Conseiller régional du Rassemblement citoyen Cap 21, Stéphane Gemmani, regrette le signal qu'envoie la Région avec cette décision. "Dans les moment que nous traversons actuellement, ce choix est malvenu et malsain, a-t-il confié à Lyon Capitale, [...] Il s'agit non seulement de culture mais aussi de mémoire". Un sujet central depuis quelques mois en France aux yeux de l'élu, qui dit avoir été interpellé par la communauté juive au sujet de la baisse annoncée de la subvention à la Maison d'Izieu.

Outre le fond, c'est aussi la manière de faire qui agace. "Nous aurions pu tenter de comprendre cette décision si elle avait été justifiée, mais nous n'avons eu aucune explications", déplore Stéphane Gemmani. Lélu met par ailleurs en perspective cette coupe avec la récente décision d'allouer une subvention de 50.000 euros au syndicat étudiant UNI. Stéphane Gemmani y voit "un symbole fort". Président du groupe socialiste à la Région, Jean-François Debat juge la mesure "consternante".

 

La subvention avait fortement augmenté les années précédentes

De son côté en revanche, la maison d'Izieu explique à Lyon Capitale avoir reçu des justifications de la part de la Région, et dit comprendre la nécéssité de cette coupe budgétaire. "Il ne nous paraît pas scandaleux que l'argent soit réparti différemment", déclare-t-on. D'autant qu'au cours des six dernières années la subvention reçue par la Maison d'Izieu avait très fortement augmenté, notamment pour permettre des travaux d'agrandissement. C'est d'ailleurs l'argument massu de la Région pour aujourd'hui réduire la voilure.

Reste qu'un trou de 40.000 euros se répercuterait forcément sur le quotidien de la Maison, l'obligeant à de forte économies. S'ils ne souhaitent pas monter au créneau, les responsables du lieu espèrent donc arriver à un entre-deux satisfaisant. "On semble se diriger vers un arrangement", confie-t-on. Réponse jeudi prochain.

Voir aussi : Subvention de Wauquiez à l'UNI, l'Autre Direct avec Andréa Kotarac

à lire également
Dans le Vieux Lyon, l’emblématique hôtel "Tour rose" au 22 rue du Bœuf accueille désormais "Food Traboule", une aire regroupant plusieurs espaces de restauration. Mais contrairement à ce que son nom laisse entrevoir, la vraie "Tour rose", située au 16, n'a pas toujours été... rose.
1 commentaire
  1. 1960CANUT - 21 mai 2016

    NON ! Le cabinet du président du conseil régional à indiqué sur un autre média une baisse de 20 000€ soit un budget qui passe de 240 000 à 220 000€. Effectivement en début de séance la demande était de 40 000€.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut