LE PACTE DES CELESTINS

Le rideau se lève donc en septembre sur Jeux Doubles, mis en scène par Claudia Stavisky. Ce texte de la cinéaste et romancière Cristina Comencini pose un regard affectueux sur la féminité à travers 2 générations de femmes. La directrice des Célestins mettra également en scène Blackbird, de David Harrower et reprendra La Femme d'avant après sa tournée en France. Pour son bicentenaire, le théâtre rend hommage à Guignol et invite la marionnettiste Emilie Valantin qui pestera ses lyonnaiseries dans Les Embiernes commencent. Avec un texte d'Arthur Miller tout en gaieté, comme il les aime, Emmanuel Meirieu entre aux Célestins par la petite porte. Mort d'un commis voyageur se jouera dans la salle Célestine. Jean-Marc Avocat, qu'on a pu voir à la Croix Rousse dans tous les personnages de Bérénice, y tiendra le rôle titre.

Dans cet esprit d'ouverture, le théâtre prète ses planches à quelques spectacles atypiques. Michel Dydim, "personnage à part dans la géographie du théâtre" offre 2 spectacles de son cru. D'abord, une sombre comédie porcine : Oreilles tombantes, Groin presque cylindrique. Et propose sa vision de l'enfer dantesque avec Le Dépeupleur de Samuel Beckett, co-mis en scène avec Alain Françon. Coup de coeur, Forêt du libano-québécois Wajdi Mouawad, co-produit par le théâtre des Célestins, est le pari de cette saison. Cette pièce épique et originale traverse 7 générations d'une même famille à la rencontre de l'histoire de l'Europe. Un peu d'inédite connerie avec La Estupidez de l'Argentin Marcial di Fonzo Bo. Toujours dans la décadence, il s'attaque, après Copi, à un texte décapant de Spregelburd. Et rassemble un sympathique casting avec notamment Marina Foïs et Karine Viard. Et comme chaque saison, un spectacle de cirque avec la troupe canadienne Eloize.

Que les amoureux des grands textes classiques se rassurent, les Célestins restent le porte-voix des grands auteurs. Racine, Shakespeare, Tchékhov et Molière seront au rendez-vous avec Bérénice, Troilus et Cressida, Les 3 Soeurs et Le Misanthrope (par la Comédie Française).

Théâtre des Célestins, Place des Célestins, Lyon 2. 04 72 77 40 40 ou www.celestins-lyon.org

Faire défiler vers le haut