Les trois soeurs

Chronique de la vie d'une petite ville de garnison à la fin du XIXe siècle, elle montre l'existence sans horizon de trois jeunes femmes, arrivées là dans les bagages de leur père. Et parce qu'elles rêvent encore de retourner à Moscou, ces trois sœurs sont la quintessence de la désillusion romantique, l'incarnation d'un destin qui file entre les mains.
Après Platonov, La Cerisaie ou encore La Demande en mariage, Patrick Pineau poursuit là son travail avec le grand auteur russe, à travers les mots de cette pièce saisissante et suffocante, universelle et indémodable.

Les Trois Sœurs, du 16 au 25 novembre au Théâtre des Célestins, 4 rue Charles Dullin, Lyon 2. www.celestins-lyon.org ou 04 72 77 40 40.

à lire également
Nine De Montal et Vincent Garanger dans “La Musica deuxième” de Marguerite Duras – Mise en scène Philippe Baronnet © Victor Tonelli
Deux jeunes metteurs en scène formés à l’Ensatt se confrontent cette saison à l’écriture théâtrale de Marguerite Duras. Louise Vignaud avec Agatha, présenté au TNP à partir du 4 février, et Philippe Baronnet avec La Musica deuxième programmé à la Renaissance fin mars.
Faire défiler vers le haut