Lyon sous la menace soviétique durant la Guerre froide

C'est ce qu'affirme Petr Lunak, historien tchèque, dans son livre "Planification de l'impensable - Projets de guerre tchécoslovaques 1950-1990".
Si la guerre était déclarée, l'armée tchécoslovaque aurait été chargée par l'URSS de conquérir en huit jours le sud-est de la France, en utilisant 130 tirs nucléaires pour atteindre Lyon. Un plan élaboré dès 1964 qui n'a été mis hors-service qu'en 1986 par Mikhaïl Gorbatchev dans sa politique d'ouverture à l'Occident.
Un scénario qui, d'après l'auteur, paraissait tout de même peu réalisable aux généraux tchèques.

Lucie Pehlivanian

Faire défiler vers le haut