Mère courage et ses enfants ; Brecht, son texte, sa troupe

Il s'agit de l'histoire bouleversante d'une femme parcourant le pays avec sa petite carriole, faisant son commerce grâce à la guerre, et qui voit tour-à-tour disparaître ses enfants. En 1939, l'auteur écrit Mère Courage en six semaines. Il opte pour une écriture âpre et concise qui ouvre sur l'ambiguïté des personnages. La partition de Paul Dessau transcende l'univers moite Brechtien. Malgré l'omniprésence de la mort dans la pièce, le pathos est rejeté laissant place à une vaste réflexion sociologique et philosophique. Du cent pour cent Brecht à ne pas manquer.

Mère courage et ses enfants, mis en scène par Claus Peymann (Berliner Ensemble). Les 26 et 27 juin, Nuits de Fourvière à l'Odéon, 17 rue Cléberg, Lyon 5è.

Faire défiler vers le haut