Nouveau cirque

Le public lyonnais avait découvert son premier solo, Fenêtres, aux Subsistances et s'était régalé de ses envolées facétieuses, de sa danse gracieuse dans les airs, de ses chutes sur un trampoline qui le renvoyait embrasser le vide. Venu du nouveau cirque, il concilie tous les arts dans une esthétique aérienne, avec la sensualité d'un ange : "Je crois que c'est à cet endroit que je fais du cirque, juste au point de fuite entre la stabilité et ce qui file vers un infini, au point de déséquilibre". Tangentes, son nouveau spectacle, poursuit l'interrogation de Mathurin Bolze sur l'être humain. Sur la solitude avec Fenêtres, sur l'autre avec cette pièce pour 4 interprètes et 2 musiciens : "Nous avons beaucoup travaillé sur la littérature liée à la déportation et aux camps de concentration. Ce que je tentais à travers ces lectures, c'était d'essayer d'entendre à ma manière la parole d'hommes broyés par d'autres hommes."

Tangentes, du 27 février au 1er mars au Toboggan, 14 avenue Jean-Macé, Décines, 04 72 78 18 00 ou www.maisondeladanse.com

Faire défiler vers le haut