On ne badine pas avec l'amour

et on ressort le cœur palpitant. Ecrite en 1834, au plus fort des amours tourmentées de Musset et George Sand, On ne badine pas avec l'amour est une comédie cruelle et insolente comme la jeunesse. La scénographie d'Alain Batifoulier constitue l'atout majeur de ce spectacle. Le décor, un simple pré de vraie pelouse vert tendre, invite aux ébats. Les costumes sont d'une même couleur noire, mais différents par leurs lignes, leur découpe ou leurs matières, et soulignent habilement les tempéraments de chacun. Les silhouettes composent de magnifiques tableaux dans toutes les intensités de la lumière. Le vide du plateau renvoie finement au trop-plein des cœurs et à l'exaspération des âmes.

On ne badine pas avec l'amour d'Alfred de Musset, mise en scène de Philippe Faure, reprise du 13 au 22 novembre au Théâtre de la Croix Rousse, place Joannès Ambre, Lyon 4. 04 72 07 49 49 ou www.croix-rousse.com

à lire également
Nine De Montal et Vincent Garanger dans “La Musica deuxième” de Marguerite Duras – Mise en scène Philippe Baronnet © Victor Tonelli
Deux jeunes metteurs en scène formés à l’Ensatt se confrontent cette saison à l’écriture théâtrale de Marguerite Duras. Louise Vignaud avec Agatha, présenté au TNP à partir du 4 février, et Philippe Baronnet avec La Musica deuxième programmé à la Renaissance fin mars.
Faire défiler vers le haut