Travestis shakespeariens

Il a monté Copi, Genet ou Sade, et propose un théâtre décapant, très incarné, plein de désir et de fantasmes... Dans la nuit d'été shakespearienne, Rabeux perçoit la nuit de cabaret, de cirque ou de théâtre, avec travelos, défilé de robes décolletées, ongles peints, phallus en carton pâte, insolences et sambas. "Nous travestissons les sexes pour théâtraliser l'érotisme du texte, pour s'amuser à mettre le bordel, parce que ça appartient à l'histoire de ce théâtre shakespearien" explique le metteur en scène. Vous croyez toujours aller voir un classique ?

Du 24 au 27 avril à 20h au théâtre de la Renaissance à Oullins. 04 72 39 74 91. wwww.theatrelarenaissance.com

à lire également
Nine De Montal et Vincent Garanger dans “La Musica deuxième” de Marguerite Duras – Mise en scène Philippe Baronnet © Victor Tonelli
Deux jeunes metteurs en scène formés à l’Ensatt se confrontent cette saison à l’écriture théâtrale de Marguerite Duras. Louise Vignaud avec Agatha, présenté au TNP à partir du 4 février, et Philippe Baronnet avec La Musica deuxième programmé à la Renaissance fin mars.
Faire défiler vers le haut