Vincent Piguet fait l'Ane

Il veut trouver du boulot. Il tombe sur une annonce : " cherche humoristes amateurs ". Bon, il n'a jamais fait ça, mais pourquoi pas ? Bingo ! Il est sélectionné (quand on voit le mal que se donnent les professionnels !) C'est pas le tout, mais maintenant il lui reste quinze jours pour en devenir un, d'humoriste, et là ça ne rigole plus ! Ou plutôt si ! Enfin bon, un an plus tard, le voilà avec son premier spectacle " J'avais pas prévu ". On ne saurait mieux dire.Vincent Piguet, on a l'impression que c'est l'humour qui est venu le chercher. Il y a du Fernand Raynaud dans sa façon bonhomme de croquer les gens ordinaires. C'est du marrant " grand public ",on peut y aller en confiance avec qui on veut, même la belle mère. Les belles mères ne se reconnaissent jamais.
Vincent Piguet " J'avais pas prévu ", jusqu'au 2 décembre à l'Âne Rouge, 11 rue Juiverie, Lyon 5 Tél 06 74 88 38 72

http://www.anerouge.fr

Son blog : http://vincentpiguet.skyblog.com

à lire également
Nine De Montal et Vincent Garanger dans “La Musica deuxième” de Marguerite Duras – Mise en scène Philippe Baronnet © Victor Tonelli
Deux jeunes metteurs en scène formés à l’Ensatt se confrontent cette saison à l’écriture théâtrale de Marguerite Duras. Louise Vignaud avec Agatha, présenté au TNP à partir du 4 février, et Philippe Baronnet avec La Musica deuxième programmé à la Renaissance fin mars.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut