Air cocaïne : le procès des deux pilotes rhonalpins à nouveau repoussé

La justice dominicaine a décidé le renvoi du procès des pilotes rhonalpins sine die.

Le procès des deux pilotes rhonalpins accusés dans l'affaire dite "Air cocaïne" n'en finit pas d'être renvoyé. Lundi 20 avril, le tribunal de Saint-Domingue a repoussé l'audience sine die, à la demande des avocats de la défense qui réclament la récusation de deux des trois juges. Le 21 mars 2013, 700 kilos de cocaïne avaient été découverts, répartis dans 26 valises embarquées dans le Falcon 50 que les deux hommes devaient convoyer de Punta Kana vers Saint-Tropez.

14 suspects dont 4 Français

Dans la foulée, une quarantaine d'agents des douanes, de la police antidrogue et des services migratoires dominicains avaient été interpellés, tous soupçonnés d'avoir participé à ce vaste trafic de drogue. Depuis, le banc des suspects s'est allégé et seulement quatorze personnes y prendront place, parmi lesquels 4 Français.

Dans cette affaire, la procédure se montre longue et particulièrement compliquée. Les deux pilotes rhônalpins encourent de dix à vingt ans de prison. En cas d’acquittement en République dominicaine, ils devront encore faire face à la justice française. En février, la juge d'instruction Christine Saunier-Ruellan, chargée du volet français de l'affaire, s'est rendue dans le pays pour entendre les deux hommes.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut