palais de justices_0104
© tim douet

Halles de Lyon : un patron condamné pour homicide involontaire

Alain Cellerier a été condamné à 24 mois de prison dont 12 avec sursis, par le tribunal correctionnel de Lyon, après la mort par asphyxie d'une salariée dans un ascenseur coincée sous des caisses de bouteilles.

C'était il y a plus de cinq ans, le 28 novembre 2011. Dans le restaurant Chez Georges, aux Halles de Lyon, une salariée mourait par asphyxie, coincée sous des caisses de bouteilles qui se trouvaient sur un diable, alors qu'elle venait de monter dans un ascenseur. Barbara Rea avait 22 ans, s'était fiancée la veille et avait commencé au restaurant dans le courant du mois.

Le monte-charges n'était plus aux normes

Le tribunal correctionnel de Lyon a rendu son jugement hier dans cette triste affaire, détaille Le Progrès. L'employeur de la victime, Alain Cellerier, a été reconnu coupable de négligence, et condamné à 24 mois de prison, dont 12 avec sursis, et 15000 € d'amende. Selon le tribunal, le restaurateur était responsable de la conservation et de la mise à disposition du personnel d'un monte-charges qui n'était plus aux normes. Poursuivie également, la SARL Ecailler-Cellerier a été condamnée à 60000 € d'amende, tandis que l'ascensoriste Era a été relaxé.

Le parquet avait requis contre le patron négligent 30 mois ferme non aménageables. La 5e chambre du tribunal correctionnel a été plus clémente, en ne prononçant pas de mandat de dépôt et en prévoyant un possible aménagement de peine pour Alain Cellerier, 77 ans, comme le port d'un bracelet électronique.

Faire défiler vers le haut