L'un des plus gros procès de prostitution à Lyon

A la clé, jusqu'à vingt ans derrière les barreaux. Âgés de 19 à 50 ans lors des faits, les têtes pensantes et les gros bras du clan Gologan faisaient "tourner" une cinquantaine de filles
derrière Perrache, cours Charlemagne, menacées et violentées.

En neuf mois, plus d'un demi million d'euros a transité en Roumanie.

16e chambre correctionnelle. TGI, 67 rue Servient. Lyon 3e.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut