Tweet de David Koubbi adressé à Christiane Taubira sur le dossier Kerviel
Capture d’écran

Le parquet opposé à l'aménagement de la peine de Kerviel

Pas de sortie de prison pour Jérôme Kerviel. L'ancien trader de la Société Générale avait obtenu vendredi 1er août son placement sous bracelet électronique. Dans la foulée, le parquet avait fait appel, ce qui a pour conséquence de le maintenir derrière les barreaux. L'avocat de l'ancien étudiant lyonnais a accueilli la nouvelle avec "consternation".

Jérôme Kerviel, condamné à trois ans de prison fermes dans l'affaire de la Société Générale, reste en prison. Le parquet a en effet fait appel de son aménagement de peine décidé vendredi 1er août par un juge d'application des peines d'Evry. L'ancien étudiant de Lyon 2 restera donc au moins deux mois de plus en prison (il est incarcéré depuis mi-mai), délai maximal pour que la cour d'appel de Paris rende sa décision.

"Le danger Kerviel"

L'avocat de Jérôme Kerviel, David Koubbi, a aussitôt regretté cette décision du ministère public, pointant une décision "dans la ligne de celles prises par le parquet depuis le début de ce dossier". Il a dénoncé les "dysfonctionnements et violations répétées des droits de la défense" par l'accusation. Pour le très médiatique avocat de l'ex-trader, son client "ne présente strictement aucun danger".

Sur le réseau social Twitter, le défenseur de Jérôme Kerviel a interpellé ironiquement la Garde des sceaux Christiane Taubira : "Appel opportun du parquet. Votre administration vient de sauver la société française du danger Kerviel", a-t-il écrit.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut