Police © Tim Douet

Lyon : 3 suspects interpellés dans l'attaque du local du Parti communiste

Le 28 août dernier, le local du parti communiste situé dans le 1er arrondissement avait été attaqué à la barre de fer.

Lundi et mardi dernier, trois jeunes hommes âgés d'une vingtaine d'années ont été arrêtés à Lyon. Le 28 août ils avaient dégradé le local du parti communiste situé rue Imbert Colomès dans le 1er arrondissement de Lyon. Ils avaient notamment brisé les vitres du parti politique. Il s'agissait de la 7e attaque en dix ans sur ce local. D'après Le Progrès, les trois suspects sont issus de la mouvance royaliste de l'extrême droite locale. 

Les investigations ont permis d’obtenir les images des auteurs prenant la fuite en voiture. En garde à vue, l’un a reconnu sa présence sur les lieux, les autres ont nié les faits. Ils ont été présentés au parquet ce mercredi et laissés libres avec renvoi le 25 septembre prochain. 

 

à lire également
Serge Deygas, bâtonnier du barreau de Lyon © Antoine Merlet
Entré en fonctions le 1er janvier avec sa vice-bâtonnière, Joëlle Forest-Chalvin, le successeur de Farid Hamel débute son mandat par un important mouvement social. Comme dans le reste du pays, les avocats du barreau de Lyon sont mobilisés depuis le début de l’année dans une retentissante grève contre la réforme de leur caisse de retraite. Ils ont perturbé la rentrée solennelle de la cour d’appel, boudée par Serge Deygas, et retardé la tenue du procès Preynat, pour signifier leur opposition à une refonte qui les verrait perdre leur indépendance, cotiser plus pour toucher moins à la retraite.
Faire défiler vers le haut