Hôtel de police © Tim Douet
© Tim Douet

Lyon : il tague une insulte à la police sur un commissariat

Pour se venger d'une précédente interpellation, un Gilet jaune de 52 ans a écrit ACAB sur les grilles d'un commissariat de Lyon. 

Samedi à l' angle de la rue de la Bourse et du passage Ménestrier (Lyon 2e), un homme de 52 ans vivant à Corbas a été arrêté. Après un sitting devant le commissariat du 1er/4e, à l’occasion de la manifestation des “Gilets jaunes”, le quinquagénaire était vu en train d’écrire l’acronyme “ACAB” (“All cops are bastards”, “Tous les flics sont des salaud”) avec un marqueur indélébile sur les grilles du commissariat. Placé en garde à vue, il a reconnu les faits et dit avoir agi en “vengeance” d’une précédente interpellation sur une manifestation “Gilets jaunes” le 13 avril. Il fera l'objet d'une convocation par officier de police judiciaire le 6 janvier 2020. 

à lire également
Serge Deygas, bâtonnier du barreau de Lyon © Antoine Merlet
Entré en fonctions le 1er janvier avec sa vice-bâtonnière, Joëlle Forest-Chalvin, le successeur de Farid Hamel débute son mandat par un important mouvement social. Comme dans le reste du pays, les avocats du barreau de Lyon sont mobilisés depuis le début de l’année dans une retentissante grève contre la réforme de leur caisse de retraite. Ils ont perturbé la rentrée solennelle de la cour d’appel, boudée par Serge Deygas, et retardé la tenue du procès Preynat, pour signifier leur opposition à une refonte qui les verrait perdre leur indépendance, cotiser plus pour toucher moins à la retraite.
Faire défiler vers le haut