Ecole Villefontaine
©PHILIPPE DESMAZES / AFP

Rapport de l'affaire de Villefontaine : "dysfonctionnements partagés"

La conclusion du rapport concernant l'affaire de Villefontaine mais aussi de Rennes estime que les responsabilités sont partagées entre la Justice et l'Education nationale, révèle le site du Figaro, ce lundi matin. Najat Vallaud-Belkacem et Christiane Taubira doivent livrer des précisions lors d'une conférence de presse cet après-midi à Grenoble.

Après la mise en examen de Romain F, directeur d'école à Villefontaine, le premier rapport d'étape évoque des "dysfonctionnements des deux côtés et des responsabilités partagées par la Justice et l'Education nationale", affirme le Figaro sur son site. "Si le parquet n'a pas transmis les informations à l'Éducation nationale en temps utiles, conformément aux circulaires existantes, cette dernière aurait de son côté fait preuve de négligence puisqu'elle aurait égaré des documents précieux concernant les enseignants mis en cause", explique le site d'information.

En juillet prochain, un second rapport devrait déterminer les responsabilités individuelles. A ce sujet, Najat Vallaud Belkacem avait évoqué d'éventuelles sanctions.

Enfin, d'ici la fin de l'année, une disposition législative devrait obliger les parquets à communiquer auprès de l'Éducation nationale dès le stade de l'enquête en cas. Romain F avait fait l'objet d'une condamnation en 2008 pour recel d'images pédopornographiques, mais l'Education nationale n'avait pas été prévenue de cette décision de justice.

---

Lire aussi :

A Villefontaine, les parents attendent des excuses

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut