7EME CIRCONSCRIPTION DU RHONE : UN ELEPHANT EN DANGER

2e tour : Sarkozy : 49,1 % - Royal : 50,9 %.

Candidats : Jean-François DEBIOL (UMP), Nafissa REDJIMI-BARASCUD (UMP-diss), Jean-Jack QUEYRANNE (PS), Morad AGGOUN (GA), Fabienne PIN (MPF), Alice GILLMANN (FN), Jean BRIERE (MEI), Nora MAKLOUF (LCR), Marie-France VIEUX-MARCAUD (PCF), Djamila BOUGUERRA (Modem), Marie-Andrée MARSTEAU (LO), Abdel BELMOKADEM (GA), Alain DEQUIDT (Verts), Françoise VILLON (LFA), Xavier LECONTELLEC (RIC).

Jean-Jack Queyranne joue beaucoup dans cette élection. Il a choisi de braver les règles de cumul des mandats émises par Ségolène Royal, et se présente pour la sixième fois : sa première élection remonte à 1981, ce qui en fait le plus ancien député du Rhône ! S'il venait à perdre, le président de Région serait affaibli au sein du PS local. La droite s'est cependant divisée avec le parachutage de Jean-François Debiol. Mais ce très proche de Christine Boutin semble avoir une certaine carrure. Autre parachutage, celui de Marie-France Vieux-Marcaud (PC), qui essaiera de prendre pied à Vaulx-en-Velin, dans la perspective de la succession de Charrier aux prochaines municipales.

à lire également
Circulation à Lyon la nuit © Tim Douet
Nouvel épisode de pic de pollution à Lyon avec la mise en place de la circulation différenciée. Néanmoins, comme pour la ZFE, les contrôles resteront réalisés par les policiers. Une autre solution existe, mais qui osera la porter ?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut