Caméras à Villeurbanne : une réponse "méprisante" pour l'UMP

"Une réponse très faible, voire méprisante". Ainsi réagit Jean-Wilfried Martin, conseiller municipal UMP, à la décision de la municipalité de Villeurbanne d'installer six caméras de vidéosurveillance sur le territoire communal. Lui en proposait 100 durant sa campagne, ainsi qu'une brigade municipale armée.

"La majorité socialiste montre tout son dédain face aux demandes légitimes de sa population en ne proposant qu’une protection de 2 bâtiments publics et non pas une protection de la population", juge-t-il proposant de racheter les équipements de Grenoble. Le nouveau maire écologiste pourrait en effet décider de s'en séparer.

1 commentaire
  1. lyonceau - lun 14 Avr 14 à 22 h 20

    Quelles 'demandes légitimes de la population' ? Si les Villeurbannais avaient souhaité l'installation d'une centaine de caméras de surveillance, la liste de M. Bret n'aurait pas eu presque deux fois plus de voix (16662) que celle de M. Martin (9157).

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut