darlay

Chassieu : une triangulaire au second tour

Trois listes vont s'opposer au second tour à Chassieu : le maire sortant Alain Darlay (PS, photo ci-contre), le divers droite Jean-Jacques Sellès qui a reçu le soutien d'Annie Lornage et l'écologiste Joëlle Percet. Celle-ci a un temps projeté de s'allier à M. Sellès avant de déposer sa liste à la préfecture, regrettant l'intervention du député UMP Philippe Meunier. Europe Ecologie les Verts a déploré ces tractations et a appelé à voter pour Alain Darlay.

5 commentaires
  1. grandlyonnaise - mar 25 Mar 14 à 23 h 41

    chasselands, évitez de donner votre voix au menteur manipulateur sortanttrop c'est trop !

  2. Jean-Marc Chaffringeon - mer 26 Mar 14 à 13 h 42

    Je crois avoir une bonne part de responsabilité dans l'accession d'Alain Darlay à la mairie de Chassieu, et il le reconnait d'ailleurs volontiers. Je considère que c'est un bon maire qui mérite d'être reconduit. Son bilan est bon et son projet également, avec une réserve toutefois pour le transfert de la mairie... Alain Darlay incarne à Chassieu l'honnêteté et la sincérité. Mais avant tout, je le soutiens parce que je crois que nous partageons les mêmes valeurs. La République nous est chère.

  3. Jean-Marc Chaffringeon - mer 26 Mar 14 à 16 h 04

    Pour les écologistes de Chassieu, et pour tous les Chasselands qui tiennent à l'intégrité de leurs poumons, je rappelle que Mme Percet s'oppose au COL (Contournement Ouest de Lyon). L'absence de COL c'est pourtant plus de mille fois plus de pollution que le Grand stade (autrement dit, le COL nous apporterait un sérieux confort). Il ne faut pas se tromper de combat. Le dernier épisode de pollution nous a rappelés que nous étions en première ligne...

  4. Jean-Marc Chaffringeon - mer 26 Mar 14 à 16 h 15

    M.Sellès répète surtout qu'il n'y a pas plus Chasseland que lui! C'est inexact et ce n'est pas un argument essentiel. Et Chassieu n'est pas une île..., on ne vote pas seulement pour un maire mais pour un délégué à la Métropole. M.Sellès est-il pour ou contre le COL par exemple, on ne sait pas (SCOT). Quels projets a-t-il pour le développement de l'Est lyonnais? Va-t-il devenir un vice-président de Collomb comme son mentor de l'époque, M.Paoli? (ce que j'ai refusé). Le mystère reste entier.

  5. Jean-Marc Chaffringeon - mer 26 Mar 14 à 17 h 02

    Je viens de lire ailleurs...que l'on reprochait un certain style d'urbanisme à M.Darlay. Il faut préciser que le PLU actuel a été approuvé par M.Paoli qui était alors vice-président de M.Collomb. Quand j'ai succédé à M.Paoli au Grand Lyon, j'ai refusé d'approuver tout vote sur le PLU. Entre mes paroles et mes actes, je reste cohérent, et c'est aussi pour cela que j'ai refusé un poste de vice-président. Aujourd'hui, M.Darlay doit appliquer le PLU. Et ce n'est pas un hors-la-loi me semble-t-il!

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut