conseil_municipal©FlorentAceto_9
© Florent Aceto

Collomb à Perrin-Gilbert, entre menace et main tendue

Dans un entretien au Progrès, le maire de Lyon exprime un seul regret de ces municipales : le 1er arrondissement. "Nous aurions dû démarrer la campagne plus tôt", juge-t-il rétrospectivement. "Etes-vous prêt à faire un geste en direction de Nathalie Perrin-Gilbert ?", questionne notre confrère. "Je suis toujours ouvert à tout rassemblement", répond Gérard Collomb qui ajoute : "il est certain que je ne laisserai pas le 1er à l'écart du mouvement de Lyon car au-delà de ses représentants, il y a l'intérêt général (...) Si la maire du 1er veut accompagner cette action, je ne demande que cela. Ce sera sur la base d'un programme partagé".

Lire aussi :

"Découvrez la liste des nouveaux adjoints"

1 commentaire
  1. Marine - ven 4 Avr 14 à 10 h 20

    Non monsieur Collomb pas d'un 'programme partagé' mais d'un 'PROGRAMME IMPOSE' ; comme vous savez si bien le faire. Vous imposez tout à tout le monde, sans aucune contre-partie. Et pour ce mandat 2014/2020 vous aurez fort à faire, car vous n'êtes plus le Maître de LYON.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut