Collomb fait confiance à ses anciens

Mais il ne laisse pas non plus son adversaire Dominique Perben prendre trop d'avance. Une semaine après le candidat UMP, il présente vendredi ses 9 têtes de liste par arrondissement. Les militants socialistes votent ce soir. En réalité, ils ne feront que "ratifier" les choix de Collomb, puisque dans la plupart des arrondissements, personne ne se présente contre eux.
Lyon Capitale peut donc d'ores et déjà présenter, avec peu de chance d'erreur, la liste des 9 têtes de liste de Collomb (ci-dessous).
En terme de parité (4 femmes, 5 hommes) et "d'intégration" (Heïdi Giovacchini), Collomb fait aussi bien que Perben. C'est même un peu mieux, puisque Collomb présente deux femmes dans des arrondissements tenus par la gauche (Pesson et Perrin), contre une seule (Balas) pour Perben dans le 6e, tenu par la droite. Par contre, en terme de renouvellement et de rajeunissement, Collomb est nettement "surclassé" par son concurrent. Ses candidats affichent une moyenne d'âge de 55 ans, contre 48 pour Perben. Et encore, heureusement que deux femmes trentenaires (Perrin et Giovacchini) sont là pour faire chuter la moyenne d'âge sous la barre des 60...
Sur le renouvellement aussi, Collomb est à la traîne : 7 de ses 9 candidats sont des élus sortants (5 étaient même déjà têtes de liste en 2001), contre seulement 1 sur 9 pour Perben. Cela traduit un choix assumé de Collomb : faire confiance à ses maires d'arrondissement sortants. Il compte sur leur bonne connaissance du terrain pour faire la différence. Collomb se rattrapera certainement sur la suite de sa liste, mais ses 9 chefs de file décevront sans doute un peu. Les premiers noms de son comité de soutien avaient laissé penser qu'il prendrait la tête d'une brillante équipe de "société civile", comme Olivier Brachet (Forum Réfugiés), Vincent Carry (Nuits Sonores), le pédagogue Philippe Meirieu, Jean-Pierre Pommier (Eldorado), Marie Rigaud (Festival de Pérouges), Guy Walter (Villa Gillet, Subsistance)... Ils ne sont pour l'instant pas mis en avant. Pas plus d'ailleurs que l'avocat sarkozyste Richard Brumm, symbole d'une "ouverture", apparement pas jugée si porteuse que ça. Mais on ne connaît que les 9 premiers candidats de Collomb. Il en reste un peu plus de 200 à dévoiler pour faire plus de place à la société civile et à la diversité.

Les 9 de Collomb

Que savez vous d'eux ? Aidez-nous à compléter leurs portraits.

1er : Nathalie Perrin-Gilbert (PS), 36 ans (Cliquer ici)
2e : Nadine Gelas (PS), 61 ans (Cliquer ici)
3e : Thierry Philip (PS), 58 ans (Cliquer ici)
4e : Dominique Bolliet (PS), 49 ans (Cliquer ici)
5e : Alexandrine Pesson (PS), 67 ans (Cliquer ici)
6e : Heïdi Giovacchini (app.PS), 38 ans (Cliquer ici)
7e : Jean-Pierre Flaconnèche (PS), 63 ans (Cliquer ici)
8e : Jean-Louis Touraine (PS), 62 ans (Cliquer ici)
9e : Gérard Collomb (PS), 60 ans (Cliquer ici)

à lire également

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut