Comparini se retire, Condemine est prête

D'après nos informations, la figure centriste va rendre public sa décision dans les prochaines heures. "Elle va faire une annonce aujourd'hui ou demain" précise Michel Mercier, président de l'UDF du Rhône, qui ne confirme ni ne dément notre information, car il entend "laisser Comparini s'exprimer avant de faire le moindre commentaire".
Le retrait d'Anne-Marie Comparini (UDF-Modem) pourrait laisser le champ libre à Anne-Sophie Condemine, jeune pousse du Modem à Lyon, qui déclare mardi dans Lyon Capitale : "Si Comparini n'y va pas, je proposerai ma candidature."

Anne-Marie Comparini n'a semble-t-il pas eu le coeur de s'engager dans un nouveau combat donné perdu d'avance. Malgré une belle popularité auprès des Lyonnais, Comparini n'a en effet jamais été une 'machine' électorale. En 2004, elle a perdu la Région au profit du PS Jean-Jack Queyranne. Plus récemment, en juin 2007, elle a perdu son mandat de députée, au profit cette fois d'un UMP, Michel Havard.

à lire également
A moins d’un mois du premier tour des élections municipales, le 15 mars 2020, le scrutin est plus que jamais incertain à Lyon. Les célèbres bookmakers anglais auraient bien du mal à dégager une tendance et un favori. Tant la course est ouverte, très ouverte. Et deux tours d’élections pourraient ne pas être suffisants pour dégager l’heureux élu.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut