Delapierre (PG) : “Les sondages se trompent”

Enjeux des élections européennes de ce dimanche, poids des sondages, François Delapierre (à gauche sur la photo), secrétaire national du Parti de gauche, bras droit de Jean-Luc Mélenchon, répond aux questions de Christophe Bordet et des auditeurs de Sud Radio. Il était ce matin l’invité exceptionnel de la rédaction de 8h à 9h.

Interrogé sur les résultats des sondages qui donnent le FN en première position dimanche en France, le secrétaire national du Parti de gauche, délégué au pôle "Bataille idéologique et programme", estime que "comme aux municipales, les sondages se trompent". Et il en critique les conséquences pour les électeurs : "Annoncer la victoire du FN, c'est une manière de tuer la discussion – soit vous êtes pour l'Union européenne telle qu'elle est, soit vous êtes des alliés objectifs du fascisme, vous êtes favorable au repli national. Donc, au nom de la menace, de l'épouvantail de Marine Le Pen et du FN, on nous fait avaler n'importe quoi. Beaucoup instrumentalisent la menace du FN."

“Les grandes masses électorales sont déboussolées”

Sur l'issue du scrutin, François Delapierre est bien en peine de faire des pronostics : "Les grandes masses électorales sont déboussolées. On ne sait pas de quel côté elles vont aller."

“La droite n’est pas en pleine forme donc l'extrême droite devrait en profiter. Même Sarkozy se garde bien dans sa tribune d'appeler à voter pour l'UMP. Du côté gauche, le PS est dans la même capilotade, ils ont déserté le terrain, ils ne font pas campagne parce qu'ils ne veulent pas se mettre en avant, parce que personne ne veut mettre sur son dos le score calamiteux qui s'annonce."

1 commentaire
  1. stivostine69 - ven 23 Mai 14 à 13 h 52

    Haaa çà fait mal hein de s'apercevoir que le Golem idéologique qu'on a crée depuis 30ans se retourne contre soit meme Mr Delapierre.Vous avez été leader dans la diabolisation du FN et de ces idées, meme si les idées etaient valables. Aujuourd'hui, ne vous etonnez pas qu'on vous traite de fasciste, voir de raciste puisque votre porte parole a expliqué hier etre contre l'entrée de la Turquie dans l'Europe, ce qui pour une certaine élite de gauche c'est raciste d'avoir cette position.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut