Agnès Marion © Antoine Merlet

Élections : La décrue du Rassemblement national à Lyon

À Lyon, le Rassemblement national n’aura plus de conseiller municipal. Agnès Marion et ses colistiers ne peuvent se maintenir dans aucun arrondissement. Dans la métropole, les candidats RN ne seront que trois au second tour.

Les rêves de conquête du RN sont sans doute remisés au placard. À Givors, Antoine Mellies a vu son score se tasser par rapport aux Européennes de mai 2019. Il n’est qu’en deuxième position derrière la maire sortante Christiane Charnay. Le conseiller régional note toutefois que l’élue communiste a perdu 20 points en six ans. Dans une quadrangulaire qui n’est pas impossible, il pense avoir encore une chance de conquérir la ville quand la vie démocratique reprendra son cours. À Vénissieux, Damien Monchau ne semble pas en mesure de déboulonner le bastion communiste.

Absent du second tour à Lyon

À Lyon, Agnès Marion a fait moins bien que Christophe Boudot en 2014. Ses listes ne peuvent se maintenir dans aucun arrondissement. Le Rassemblement national ne siégera donc plus au conseil municipal. Dans le 8e, Agnès Marion n’a obtenu que 8,09 % des suffrages exprimés. À l’échelon métropolitain, le groupe d’une dizaine d’élus qu’Andrea Kotarac ambitionnait de constituer semble chimérique au vu des résultats du premier tour. Ses candidats ne se maintiendront que dans les trois circonscriptions de l’Est lyonnais, sans perspectives de pouvoir conquérir plus de trois sièges.

à lire également
Anne Brugnera et Collomb © Tim Douet_211
Alors que l'OL se bat actuellement pour que le championnat de Ligue 1 puisse reprendre, la députée du Rhône Anne Brugnera a profité d'une commission parlementaire pour demander des explications sur l'arrêt du championnat.
3 commentaires
  1. Jol - 18 mars 2020

    une bonne nouvelle

    esperons quand même plus de citoyens votants au second tour
    les gens pleurent pour avoir des services
    mais ne font même pas la démarche d'aller voter dans des conditions sécurisée

    pour le reste c'était pas forcement une bonne idée de maintenir et d'annoncer la veille que l'on intedisait les sorties au restau ou autre.....

    1. lyonnaisdelyon - 10 avril 2020

      Vous allez vite déchanter, le faible score du RN n'est du uniquement qu'a cause du coronavirus et a l'abstention massive >60 a 80% de l'électorat RN
      Le 1er tour va être annulé et aux nouvelles élections le RN fera de bons scores et se maintiendra partout sauf évidemment le 1er et 4eme. 🙂

  2. JANUS - 29 mars 2020

    Toute la palette politique doit être représentée aux niveau local comme au niveau national. N'en déplaise aux démocrates bien pensants.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut