Bruno Bonnell et Emmanuelle Haziza

Élections : une liste Haziza-Bonnell à Villeurbanne et pour le Grand Lyon 

L’ancienne élue LR et le député LREM ont décidé de monter une liste commune pour les élections municipales à Villeurbanne et pour l'élection à la métropole de Lyon. 

Lors d'une conférence de presse commune qui a eu lieu ce matin, Emmanuelle Haziza et Bruno Bonnell ont annoncé ce mercredi leur candidature commune aux élections municipales et métropolitaines à Villeurbanne qui auront lieu les 15 et 22 mars 2020. La conseillère municipale de Villeurbanne, élue sous l’étiquette LR, et le député LREM s'associent pour présenter deux listes appelées “Villeurbanne au Cœur”. Emmanuelle Haziza mènera la liste municipale et Bruno Bonnell la liste métropolitaine. 

La semaine dernière, la conseillère municipale de Villeurbanne annonçait son départ des Républicains (lire ici) pour critiquer le choix de son parti de présenter uniquement des hommes comme têtes de liste dans les 14 circonscriptions de la métropole de Lyon en 2020.

Pour rappel, un candidat a déjà été investi par LREM à Villeurbanne : Prosper Kabalo. Comme pour la métropole, il y aura une liste officielle LREM et une liste dissidente.

Plus d'infos à venir.

à lire également
Yves Blein
Candidat à l'élection métropolitaine dans la circonscription J (Vénissieux, Corbas, Feyzin, Saint-Fons, Solaize), Yves Blein a reçu le soutien de David Kimelfeld. L'inverse n'est cependant pas tout à fait réciproque.
2 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 22 janvier 2020

    C'est bien "d'informer" sur les étiquettes, mais ce serait mieux d'avoir toutes les informations "de fond",
    à savoir : "quelles sont leurs valeurs dominantes et pourquoi ont-ils choisi de telles valeurs ?"
    Ainsi que leurs projets (même si on sait que les promesses ne valent que pour ceux qui les écoutent).
    Au lieu de ça, bataille d'ego et les citoyens sont avilis par un nivellement par le bas.

    1. Galapiat - 23 janvier 2020

      s'agissant de REM les valeurs dominantes sont claires, on taxe la classe moyenne au profit des possédants,Il sont tellement surs de leur bilan que d'ailleurs l'étiquetage passe des villages de 1000à 9000 habitants,

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut