Gérard Collomb et David Kimelfeld au conseil de la métropole, le 10 juillet 2017 © Tim Douet
Gérard Collomb et David Kimelfeld au conseil de la métropole, le 10 juillet 2017 © Tim Douet

Gérard Collomb “tend la main” à Kimelfeld pour la ville de Lyon

Gérard Collomb a proposé un échange des fonctions avec David Kimelfeld en lui “tendant la main” pour que celui-ci devienne futur maire de Lyon et lui prochain président de la métropole. 

Dans une interview donnée à Jazz Radio et Lyon Mag, Gérard Collomb a proposé une “main tendue” à David Kimelfeld. Une première depuis quelques mois et l'annonce de la candidature à l'élection métropolitaine du président du Grand Lyon en janvier dernier. Questionné sur ses relations tendues avec celui qui fut son successeur, Gérard Collomb a feint l'étonnement. “Ah bon ? Ai-je l'air contracté par ces relations avec David Kimelfeld ?”, a-t-il ironisé avant de lister les éléments de fond qui pourrait le faire travailler de nouveau à un projet avec David Kimelfeld. “Si l’on est toujours sur la même ligne de dynamisme économique de l’agglomération, d’équilibre social, d’environnement, je vous rappelle les berges du Rhône et les rives de Saône, de désaturer l’agglomération avec l’Anneau des Sciences, de faire en sorte que Fourvière et la Rocade Est ne soient pas embouteillées, alors nous nous mettrons facilement d’accord. Vous savez combien je suis intéressé par les aspects d’économie, d’urbanisme, d’environnement. Évidemment, c’est à la Métropole que tout ceci se passe. Mais nous trouverons un accord, j’en suis certain”, a assuré l'ancien ministre de l'Intérieur.

En effet ces compétences sont aujourd'hui métropolitaines. Ce Grand Lyon créé sur mesure par Gérard Collomb où il se verrait bien faire un dernier mandat après 2020. Il lui sera alors constitutionnellement impossible d'être à la fois maire de Lyon et président de la métropole. “Peut-être que David Kimelfeld manifesterait un intérêt pour la Ville de Lyon. C’est une main tendue”, a conclu le maire de Lyon. Visiblement ce que Gérard Collomb donne d'une main, il le reprend de l'autre. 

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut