Alexandre Vincendet © Tim Douet

Grève des éboueurs : Vincendet veut que Kimelfeld vienne voir les agents

Dans une lettre adressée à David Kimelfeld, Alexandre Vincendet le maire LR de Rillieux-la-Pape a invité le président de la métropole à venir avec lui sur le terrain voir les éboueurs grévistes.

En tant que Maire de Rillieux-la-Pape où se trouve l'une des principales usines d'incinération de la Métropole que vous présidez, je souhaite vous inviter à venir avec moi sur site, afin de pouvoir discuter en direct avec ces personnes dont la seule revendication est de ne pas perdre de pouvoir d'achat”, a-t-il déclaré. Selon lui cette venue est nécessaire pour désamorcer un mouvement de grève qui “provoque un entassement des déchets et qui expose inutilement les Grands Métropolitains à des problèmes d'ordre sécuritaire et sanitaire”.

Au-delà de toute considération d'ordre politique, je m'étonne du retour que ces personnes (grévistes, NdlR) m'ont fait, quant à l'absence de prise de contact auprès d'eux et de leurs représentants par des élus de votre majorité métropolitaine”, a ajouté Alexandre Vincendet.

On ne sait pas encore si David Kimelfeld va répondre à cette invitation, mais comme nous l'écrivons ce matin, le président de la métropole de Lyon est allé sur le terrain à la rencontre des éboueurs en grève, ce vendredi dans la matinée. “Il a laissé tomber son club de boules à la Croix-Rousse pour venir voir les agents en grève sur le terrain. Il a enfin compris !”,nous a confié une source proche des éboueurs de la métropole de Lyon en grève. La grève a débuté le 19 mars dernier. Les éboueurs demandent, entre autres, une revalorisation de leur salaire de 200 euros, ainsi que la non-mise en place de tournée avec un seul agent à l'arrière du camion. Cette grève pourrait s'étendre à Lyon et Villeurbanne puisqu'un préavis de grève a été déposé à partir du 2 avril.

à lire également
Anne Brugnera et Collomb © Tim Douet_211
Alors que l'OL se bat actuellement pour que le championnat de Ligue 1 puisse reprendre, la députée du Rhône Anne Brugnera a profité d'une commission parlementaire pour demander des explications sur l'arrêt du championnat.
Faire défiler vers le haut