morin

Hervé Morin (UDI) veut "repasser aux 39 heures"

Le député UDI de l'Eure cible "4 ou 5 sujets majeurs pour revenir au plein emploi". Au micro de Christophe Bordet ce matin sur Sud Radio, Hervé Morin a détaillé ce qui pourrait s'apparenter à un projet présidentiel : priorité donnée à la formation et l'éducation pour faire échec à l'illettrisme, baisse de la fiscalité des entreprises - notamment de l'impôt sur les sociétés des PME lorsqu'ils sont réinvestis -, baisse des dépenses publiques, allègement du droit du travail qui doit "être beaucoup plus simple, beaucoup plus flexible". Il juge nécessaire de "repasser aux 39 heures", une décision qui serait couplée à la baisse des charges salariales pour fournir aux employés un "13e mois".

Ces réformes centrées sur le marché du travail devraient être adoptées "lors des six premiers mois" de la nouvelle présidence, en 2017. Le centriste imagine faire siéger "le Parlement jour et nuit" pour y parvenir, ayant recours aux "ordonnances". Et en cas de difficultés, le Président organiserait un référendum.

Hervé Morin veut faire de l'UDI "une alternative à l'UMP et au PS", en "capacité" de présenter un candidat à la présidentielle. Il a cependant invoqué un devoir "de responsabilité" face au spectre de voir Marine Le Pen qualifiée pour le second tour.

1 commentaire
  1. Gemini - jeu 26 Juin 14 à 21 h 11

    Ce triste individu est un grand malade. Déjà qu’il y a énormément de chômeur, tout ce qu’il propose, c’est de travailler encore plus, et d’être payé encore moins (et oui, une baisse des soi-disant charges, c’est en fait simplement une baisse de notre salaire socialisé, donc, une baisse de notre salaire, car, bien entendu, tout ce qui était financé par ces cotisations (sécu, retraites, caf, etc.) aura encore moins de sous, devra donc encore être réduit, etc).

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut