boudot
@ Tim Douet

Incidents de Trappes : Boudot veut garder les CRS à Lyon

Le candidat FN aux municipales monte au créneau après les incidents de Trappes. "Il s’agit pour des centaines de racailles de défier l’ordre républicain et de montrer à la France toute entière que certains quartiers sont devenus leurs territoires et qu’ils entendent d’ores et déjà y appliquer leur loi, celle de leur communauté", analyse le conseiller régional. Il fait un parallèle avec les émeutes lyonnaises de 2010.
"La seule loi en France qui s’applique est la loi Française, et pas la loi des racailles communautarisées", affirme Christophe Boudot. Qui lance un conseil aux autorités : "Il est ainsi urgent de garder les compagnies républicaines de sécurité (CRS) dans la ville et de cesser de les envoyer pour des missions de longue durée en région parisienne ou à Marseille comme c’est le cas en ce moment".

Faire défiler vers le haut