Le chiffre d'affaires de Lyon Parc Auto en hausse

Les parcs les plus rentables restent les plus anciens et les plus centraux : Cordeliers et République sur la Presqu'île et Part-Dieu.

La Société d'économie mixte Lyon Parc Auto nous a communiqué son chiffre d'affaires pour l'année 2012, qui s'élève à 51,7 millions d'euros. Plus élevé qu'en 2011 (50,4 millions d'euros), il prolonge le redressement amorcé en 2010 et en 2011, concrétisé cette année par le remboursement de la dette pour 10 millions d'euros et par 4,5 millions d'investissement. La capacité d'autofinancement de la société permettra les travaux du parc Saint-Antoine, dans le deuxième arrondissement sur les quais, avec cependant un retard de 18 mois dû à la modification du permis de construire et aux contraintes pratiques du chantier, précise un communiqué de presse.

Ce chiffre d'affaires est le fruit de l'activité de 29 parcs payants, ainsi que de l'accroissement de la fréquentation d'Autolib', le service de partage d'automobiles en libre service, dont les abonnés ont augmenté de 7,6 % en 2012. Les parcs les plus rentables restent les plus anciens et les plus centraux : Cordeliers et République sur la Presqu'île et Part-Dieu. Les chiffres des parcs plus excentrés tels Lyautey, Morand ou Hôtel de Ville sont nettement plus modestes.

à lire également
Yves Blein
Candidat à l'élection métropolitaine dans la circonscription J (Vénissieux, Corbas, Feyzin, Saint-Fons, Solaize), Yves Blein a reçu le soutien de David Kimelfeld. L'inverse n'est cependant pas tout à fait réciproque.
1 commentaire
  1. FOurs - 1 juillet 2013

    c'est curieux votre qualificatif d'excentré pour les parcs de Morand et Hôtel-Ville ! Que dire de celui de la Fosse aux Ours ! Il faudrait des parcs-auto aussi un peu plus loin : Grange-Blanche par exemple, Valmy…

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut