Le "nouveau souffle" sent mauvais pour les jeunes radicaux de gauche

Les jeunes radicaux de gauche de la région appellent à manifester lors de la 21ème marche des fiertés à Lyon. Par un communiqué, il reviennent également sur les mesures sécuritaires souhaitées par Laurent Wauquiez dans les lycées et considèrent que "son nouveau souffle sens de plus en plus le souffre".

La fédération du Rhône des Jeunes Radicaux de Gauche sera présente pour le défilé annuel en faveur de plus de droits pour la communauté LGBT, notamment pour "exprimer leur colère face à l'horreur de l'attentat d'Orlando" et pour rappeler "leur engagement dans la lutte contre toutes les inégalités". Pour s'opposer au positionnement contre le mariage pour tous d'Anne Lorne, candidate Les Républicains aux législatives dans la 1 ère circonscription du Rhône, ils dénoncent "un climat néfaste" par rapport à "l'esprit de tolérance" qu'ils revendiquent.

Le retour des portiques de sécurité dans les lycées

Des mesures "inefficaces et liberticides", qui "témoignent de la course à l'échalote que la droite dure mène derrière les idées d'extrême droite avec pour seule action, la stigmatisation". C'est ainsi que la fédération des jeunes radicaux de gauche juge les annonces de Laurent Wauquiez sur la création de portiques de sécurité dans 20 lycées de la région pour une expérimentation. Au cas où la mesure s'étendrait à la quasi totalité des lycées de la région, son coût a été évalué à 20 millions d'euros. Pour les jeunes radicaux de gauche d'Auvergne Rhône Alpes : "comme à son habitude, Laurent Wauquiez tourne le dos à la jeunesse alors que sa mission première en tant que Président de la région est de l'aider". Dans leur communiqué, la fédération interpelle directement le président de la Région : "la notion de vivre ensemble n'est pas une vaine notion Monsieur Wauquiez, que l'on pourrait fouler au pied à des seules fins électoralistes. Avoir des ambitions le matin en se rasant, ne vous permet pas de nous faire subir le dictat de votre gestion qui s'annonce douloureuse et calamiteuse pour la jeunesse de la région. Ce message n'apportera aucun message positif à notre jeunesse. Les JRG Rhône-Alpes vous le disent Monsieur Wauquiez, votre "nouveau souffle" sens de plus en plus le souffre."

à lire également
Interview - Candidat dissident à l’élection métropolitaine de Lyon, David Kimelfeld se retrouve parfois ramené à sa relation avec La République En Marche. Interrogé par Lyon Capitale, il détaille sa position avec le parti d'Emmanuel Macron et où il se situe par rapport à LREM avant le premier tour des élections.  
1 commentaire
  1. FEFI - 11 juillet 2016

    Souffre douleur? ou soufre?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut